samedi 29 septembre 2012

Stratégie pour les startups : choisir son (ses) cofondateur(s) en 3 questions

Sergey Brin et Larry Page, les deux co-fondateurs de Google avec Eric Schmidt alors CEO

Demandez à des investisseurs ce qui fait une bonne startup : la réponse sera probablement l'équipe. En effet, les produits et les marchés changent, les fondateurs restent.

Maintenant demandez ce qui fait une bonne équipe fondatrice. Vous aurez probablement autant de réponses que d'investisseurs. Alors voici en trois questions l'état de la recherche scientifique dans le domaine.

Quel est le nombre de cofondateurs optimal ?

Le nombre magique est... deux.

La dyade, qui vient de couple en grec, est le type de groupe le plus stable. En dessous, il est difficile d'avancer seul. Au dessus, on profite certes d'un plus grand nombres d'expériences mais les alliances se forment et les conflits se créent, ce qui annule l'effet positif.

En étant deux, il ne se crée pas de phénomènes de minorité et la réfléxion est plus constructive. Le succès de la startup repose sur le maintient d'une relation harmonieuse dont la responsabilité repose à égalité sur les deux cofondateurs.

Faut-il une équipe diversifiée ou cohésive ?

Une équipe diversifiée permet de couvrir d'avantage de compétences et de points de vue, ce qui mène à des chances de succès supérieures.
Elle permet aussi de mieux identifier, sélectionner et accueillir les futurs cadres supérieurs nécessaires au développement de l'entreprise.
La cohésion apportée par une équipe homogène ne compense pas ses désavantages, surtout quand la startup évolue dans un environnement complexe qui nécessite des compétences avancées, à la fois en ingénierie, design, marketing et commercial.

Que faire si je n'ai pas le choix de mon (mes) cofondateurs ?

Problème, que ce soit à l'université ou au travail, on côtoie les mêmes profils que les notres. Dès lors, impossible de trouver un cofondateur complémentaire dans lequel on aie suffisament confiance.

En fait, dans un cas précis au moins, une équipe homogène offre des performances significativement supérieures : quand la startup a choisi une stratégie d'innovation.

Une startup innovante doit axer sa différenciation sur un produit protégé par une propriété intellectuelle difficilement copiable.
Ensuite, pour mitiger son manque d'expérience commerciale et marketing, elle doit opter pour une stratégie d'alliances avec des partenaires qui réaliseront les activités de commercialisation pour son compte.


Geeks, vous savez quoi faire. Au boulot ! Pour les autres, il se trouve que les auteurs de l'étude se sont focalisés sur l'expertise technique mais ils indiquent qu'il est probable qu'une stratégie similaire soit reproductible dans les autres domaines... à vous de l'imaginer.