lundi 18 juillet 2011

Culture d'entreprise : 10 mécanismes pour la créer


Lorsqu'une entreprise se crée, elle est le reflet de la personnalité et l'expérience de ses fondateurs. En effet, les fondateurs créent l'entreprise pour une raison (un produit qui leur tient à coeur, la recherche d'autonomie, le désir de devenir riche, le besoin de pouvoir, etc). Étant en général dotés d'une forte personnalité, sans quoi ils ne franchiraient pas le pas de la création, ils ont des biais personnels quant à la bonne manière d'atteindre leur but.
Ces biais - valeurs, croyances ou prémisses - sont l'embryon d'une culture qui va se développer au fur et à mesure que l'entreprise grandit et survit.

Par exemple, la grande majorité des fondateurs sont à la recherche de la satisfaction client maximale. Toutefois, ils peuvent choisir parmi plusieurs manières d'atteindre ce but selon leurs préconceptions :
  • le fondateur A pense qu'il faut écouter et répondre à chacune des demandes de ses clients car ce sont eux qui connaissent le mieux leurs besoins ;
  • le fondateur B pense qu'il faut écouter mais ne pas toujours répondre aux demandes de ses clients car ces derniers ne comprennent pas toujours les conséquences négatives de ce qu'ils demandent.
Si ces préconceptions mènent à la réussite de l'entreprise, alors elles seront acceptés par les membres de l'entreprise et seront assimilées à sa culture. Sinon, elles seront abandonnées... ou, cas extrême, elles seront conservées et l'entreprise n'y survivra pas.

Avant d'être assimilées ou non à la culture de l'entreprise, ces valeurs doivent dans un premier temps y être injectées. C'est ce que font les fondateurs via des mécanismes qui diffusent leur message de manière plus ou moins consciente :
  1. Création de chartes, d'énoncés de valeurs et autres documents officiels relatifs à la culture de l'entreprise
  2. Design des bâtiments et des espaces (par exemple : existe-t-il des places des parking dédiées ?)
  3. Coaching, formation et exemplification délibérée
  4. Mode de rémunération, critères de promotion, statuts
  5. Histoires, légendes et mythes
  6. Ce que mesurent les leaders et ce qu'ils contrôlent
  7. Réaction des leaders lors des crises
  8. Structure de l'organisation (hiérarchie et niveau de décentralisation)
  9. Procédures (modalités de prise de décision, traitement de l'information)
  10. Critères d'appartenance à l'organisation - l'adéquation culturelle (pour le recrutement, la promotion et le licenciement au sens large)

Ces mécanismes entrent parfois en contradiction : soit parce que les fondateurs croient en des valeurs conflictuelles (ex : liberté et égalité), soit parce que ils ne croient pas véritablement dans certaines des valeurs qu'ils annoncent. Cela a alors des conséquences déstabilisantes pour les membres de l'entreprise qui ne sauront plus ni a qui ni a quoi se fier.

Qu'en pensent vos salariés, les messages que vous faites passer sont-ils cohérents ?


Pour en savoir plus :
Edgar H. Schein, The Role of the Founder in Creating Organizational Culture, Readings in Managerial Psychology