mercredi 27 avril 2011

QI et Performance : il ne s'agit pas que d'intelligence

L'intelligence est un des meilleurs prédicteurs de performance au travail. Mais qu'entend-on par intelligence ? Il s'agit de l'intelligence telle qu'elle est mesurée par les tests de QI, supposée difficile (voir impossible) à augmenter.
Une affirmation plus exacte serait donc : les résultats des tests de QI sont un des meilleurs prédicteurs de performance au travail.

Les tests de QI ne mesurerait pas que l'intelligence
D'après des travaux récents, dirigés par Angela Lee Duckworth, les tests de QI ne mesureraient pas que l'intelligence mais aussi la motivation à réussir aux tests de QI. Ainsi, l'introduction de récompenses financières a pour effet d'augmenter significativement les résultats des tests.
Si la réussite académique est fortement liée à l'intelligence, d'autres formes de réussite dépendent d'avantage de la motivation, comme par exemple la capacité à trouver un emploi.

Conséquences sur le processus de recrutement
Du point de vue du recrutement, les conclusions des récents travaux changent peu la donne. Les résultats des tests de QI restent un des meilleurs prédicteurs de performance : la motivation mesurée par les tests de QI semble stable (les sujets de l'étude ont été questionnés à 12,5 et 24 ans).
Toutefois, l'étude est intéressante d'un point de vue sociétal car il est possible que la motivation soit d'avantage malléable que l'intelligence, surtout chez les jeunes enfants. Ainsi, comme le résume Lex Borghans, économiste à l'université de Maastricht qui a étudié l'influence du QI sur la réussite économique, la personnalité et l'intelligence toutes deux jouent un rôle. Et par conséquent, il se peut qu'il existe d'autres voies vers le succès que l'intelligence brute.


Dans un prochain billet, j'étudierai le sujet de la motivation en entreprise.