dimanche 23 janvier 2011

Culture d'entreprise : ce n'est pas celle qui est décrétée

La culture d'entreprise est ce qui fait l'identité d'une organisation : ce sont les valeurs de base partagées par ses membres. Elles fournissent un but à l'entreprise et définissent une manière de fonctionner.
Or ces valeurs ne sont pas forcément celles affichées par la direction... et sont même parfois l'opposé de ce qui est annoncé.

Dans une grande entreprise où la direction avait décidé d'encourager l'innovation, un concours avait été organisé. Les employés étaient libres de proposer des idées et la plus innovante serait primée. Cependant l'innovation ayant ses limites, plutôt que de laisser les employés voter pour la meilleure innovation, il fut décidé que la direction choisirait.
En parallèle, les ingénieurs de l'entreprise bataillaient en vain contre les cadres moyens pour moderniser les processus. Dans cette entreprise, la culture d'entreprise voulait que ce soit les supérieurs hiérarchiques qui aient le pouvoir en ce qui concerne toutes les décisions, y compris les décisions techniques. Il va sans dire que cela est difficilement conciliable avec une volonté d'innovation.
L'ironie est que le fonctionnement même du concours renforçait cette culture en donnant le pouvoir à la direction de choisir l'idée la plus innovante. Les résultats furent mitigés : l'idée primée fut celle d'installer des séchoirs à air dans les toilettes afin d'économiser du papier.

Une culture d'entreprise ne se décrète pas. Si l'on veut la changer, il faut mieux chercher à en découvrir les valeurs de base plutôt que d'organiser des concours ou de distribuer des stylos sur lesquelles des valeurs abstraites sont imprimées. Sinon, vous risquez de vous retrouver avec des ingénieurs désabusés devant un séchoir ultra-moderne.