jeudi 30 septembre 2010

La personnalité, un prédicteur de performance ?

Peut-on prédire la performance d'un employé à partir de sa personnalité ?

Nous avons vu que le meilleur prédicteur de performance était l'intelligence mais voyons ce qu'il en est pour les dimensions "Big Five" de la personnalité.

Voici les corrélations établies entre la performance au travail et les cinq dimensions du Big Five dans une analyse effectuée par Barrick et Mount en 1991 :



Toutes ces corrélations à l'exception de celle de la dimensions "conscience" sont faibles. Sans surprise, un travailleur prudent, méticuleux, discipliné et structuré aura tendance à être légèrement plus performant que la moyenne. Mais pour le reste, il est difficile d'en tirer des conclusions si l'on compare ces corrélations avec un le facteur intelligence (qui a une corrélation de 0,51). Il n'existe pas de dimension de la personnalité que serait un prédicteur valide de performance future.


Peut-être est-ce alors une question d’adéquation entre la personnalité et le poste ? Un commercial sera-t-il meilleur si il est extraverti ? Un ingénieur très consciencieux sera t-il plus performant que ses collègues ? Voici les corrélations entre les dimensions Big Five de la personnalité et la performance au travail dans différentes catégories de métiers :


Il en ressort que l'extraversion joue un faible rôle positif dans les métiers de la vente et pour les managers. Pour le reste, les corrélations sont négligeables. En conclusion, se focaliser sur la personnalité pour évaluer l'adéquation entre un candidat et un type de poste ne semble donc pas être la meilleure des stratégies.